Le concept Bikkoy, c’est quoi ?

Les séances que je propose aux enfants font intervenir les trois dimensions de l’humain (soit l’aspect émotionnel, physique et mental) par :
     ∞ La pédagogie Montessori, les Alphas et les Intelligences Multiples : c’est l’aspect sensoriel qui permet l’accès à notre potentiel, la part de nous qui n’est pas sous contrôle mais qui n’attend qu’à être reconnue.
Des activités ludiques variées et originales : c’est l’aspect mental, faisant intervenir des processus mentaux autres que ceux sollicités habituellement.
     ∞ Les mouvements de Brain Gym et les mouvements oculaires : c’est l’aspect moteur qui permet de s’engager sur la voie de l’apprentissage en mobilisant toutes nos ressources corps/esprit par l’activation du cerveau droit et gauche.
    ∞ L’EFT et les activités de gestion des émotions : c’est l’aspect émotionnel qui permet d’améliorer l’estime de soi, trop souvent en berne chez les enfants en situation d’échec.

♥ Chaque parcours étant différent, chaque séance est préparée en tenant compte de l’âge de l’enfant et de la spécificité de ses difficultés, puis évolue selon ses acquis. Cela fait que chaque séance est différente d’un enfant à l’autre et reste entièrement personnalisée.



Pour qui ?

Les enfants de 2 à 20 ans (ou plus !) présentant des difficultés d’apprentissage, de l’hyperactivité, un déficit attentionnel, des problèmes de comportement …

Mais ces techniques peuvent aussi aider à prévenir des difficultés scolaires chez les plus jeunes (âgés de 6 mois à 2 ans) ou faire découvrir une autre manière de s’occuper aux plus grands, notamment lors des ateliers proposés tout au long de l’année.

Lors des ateliers pour les plus jeunes (6 mois à 2 ans), la présence d’un accompagnateur est requise. Vous y puiserez une mine d’idées et votre enfant aura passé un très agréable moment !



Pourquoi toutes ces techniques ?

Les découvertes des neurosciences depuis vingt ans ont permis de mieux comprendre le fonctionnement du cerveau. Leur application dans le domaine des apprentissages explique le succès de certaines méthodes telles que le Brain Gym ou la pédagogie Montessori. Ainsi, Paul Dennison ou Maria Montessori ont découvert et mis en pratique des idées novatrices pour leur époque alors que la science commence seulement à expliquer pourquoi ça marche.

En effet, par l’imagerie médicale il a été découvert que les lobes frontaux (siège des activités mentales dites supérieures : raisonnement, volonté) s’activent lors de gestes moteurs conscients (notamment lors de mouvements complexes). Ceci prouve que cognition et motricité sont intimement liés alors qu’on les voyait jusqu’à présent comme deux aspects différents de l’être humain.

D’autres travaux ont prouvé que les cellules du cerveau (les fameux neurones) ont la capacité de se ramifier tout au long de la vie, créant des chemins entre différentes zones du cerveau lorsque nous apprenons de nouvelles choses ou que nous faisons des liens nouveaux entre deux apprentissages plus anciens. De plus, plus ces liens sont nombreux plus la mémorisation est accrue, d’autant plus si une émotion positive y est rattachée.

L’exemple typique est celui de l’apprentissage de la lecture. Certains enfants vont faire directement un lien entre un son et une lettre alors que pour d’autres cela semble impossible. Pour ces derniers, il faudra ajouter à la vue et à l’ouïe de l’information en provenant d’autres entrées sensorielles. C’est ce qu’apporte le Brain Gym® avec le fameux 8 de l’alphabet, ajoutant le mouvement (tracé de la lettre) à sa vue et à son son. Quant à la pédagogie Montessori (les fameuses lettres rugueuses), c’est l’aspect tactile qui est ajouté lorsque l’enfant parcourt la lettre du doigt. C’est également la recette du succès de la méthode des Alphas® : mêlant des données sensorielles tactiles, auditives et visuelles. Mais le mouvement ne s’arrête pas au fait de bouger le bras ou la main et il faudra parfois passer par le mouvement d’autres parties du corps (voire tout le corps) pour enclencher le processus de la lecture chez certains enfants. C’est notamment ce que préconise le Brain Gym, mais aussi plus récemment le Dr Hurstel, neurologue, qui est également la conceptrice de la nouvelle méthode de lecture l’A/Z Sensoriel®, associant à chaque lettre un son (aspect auditif), un objet (aspect visuel), la manipulation de l’objet (aspect kinesthésique), des matières différentes pour chaque lettre (aspect tactile) et une odeur particulière (aspect olfactif).

J’ajouterai que toutes ces techniques sont axées sur le plaisir et car il ne faut pas oublier qu’à base de toute apprentissage on trouve le plaisir. Il suffit de regarder un petit enfant apprendre à marcher, parler ou à encastrer des cubes. Avant l’entrée à l’école maternelle l’enfant a déjà appris énormément de choses par le jeu (le plaisir) et la curiosité. Si à ces éléments on ajoute l’absence de jugement (propos dévalorisants), l’enfant apprend encore mieux et ce qui est appris est alors bien ancré. Car l’enfant explore sans à priori son environnement, teste et re-teste, modifie son approche puis peaufine sa gestuelle comme son raisonnement mental. Il découvre de lui-même ses limites puis essaie de les repousser lorsqu’il sent qu’il a acquis suffisamment de compétences pour le faire.



Les séances BIKKOY ne se substituent en aucune façon à tout traitement prescrit ou pratiqué par un professionnel de la santé (tel qu’orthophoniste, psychomotricien, orthoptiste, psychologue…) mais peut venir en complément de ces méthodes.